16 novembre 2015 Baromètre des taux immobiliers Novembre.

baromètre taux

Immoprêt diffuse son baromètre des taux* pour le mois de Novembre.

Lille, le 9 novembre 2015. Comme tous les mois, Immoprêt, courtier en prêt immobilier qui a accompagné plus de 25 000 familles en 2014, diffuse son baromètre des taux* pour le mois en cours :

2015-taux immobilier novembre 

* meilleur taux obtenu par Immoprêt auprès des banques, par durée et par région.

« Entre octobre et novembre 2015, la plupart des taux ont fortement baissé quelque que soit la région, retrouvant à peu près les taux observés en juin. Parfois même jusqu’à 0,45 points, comme dans la région Nord pour les crédits sur 25 ans avec des taux à 2,95% en octobre versus 2,50% en novembre. De nombreuses banques se repositionnent aujourd’hui sur la période de 30 ans, période qu’elles avaient déserté pendant plusieurs mois. Cette tendance à la baisse dans toute la France se lit également dans la moyenne nationale. », commente Ulrich Maurel.

« Si toutes les régions sont concernées, nous notons toutefois qu’il s’agit plutôt des zones urbaines ou proches des bassins d’emploi que des zones rurales. L’élargissement du PTZ devrait donc accompagner ce mouvement vers l’accession et séduire de nombreux primo-accédants déjà de retour. Les conditions d’obtention du PTZ très restrictives (zones géographiques moins attractives, 25% de travaux nécessaires) devraient connaître déjà un nouveau souffle avec un territoire couvert plus étendu. »

Une fin d’année attractive pour les acquéreurs.

« Ces taux en baisse notable, quelques fois stables, sont le fruit du contexte économique actuel : des indices financiers en baisse (recul des taux d’emprunt d’Etat notamment) et une forte concurrence entre les banques pour préparer correctement des objectifs 2016 ambitieux à l’image d’un marché qui reprend des couleurs. Afin de les anticiper, les banques veulent de nouveau se tourner vers la cible primo-accédants et se repositionner sur des durées longues moins fréquentes ces derniers temps en baissant leurs taux. La hausse observée depuis juin est bien finie On peut se réjouir qu’à l’instar des politiques les banques désirent accompagner les acquéreurs dans leur projet. », explique Ulrich Maurel. « Nous pensons que cette tendance à la baisse ne se poursuivra pas forcément. Nous aurons une vision claire sur les taux à compter du 2ème trimestre 2016 quand les premières tendances des marchés immobilier et crédit seront communiquées. D’ici-là les taux seront ajustés à la fois en fonction de la politique des banques (dictée par leur progression par rapport à leurs objectifs) et de la politique monétaire de la BCE. »

Encore une fois, se lancer dans l’acquisition immobilière reste d’actualité : taux parfois à des niveaux historiquement bas comme ceux atteints en juin 2015, des prix dans l’immobilier qui restent intéressants, de nombreuses aides et annonces pour favoriser l’accession à la propriété… « Pour ceux qui se lancent, attention toutefois à pouvoir disposer d’un apport, si possible des 7,5% du montant de l’acquisition que représentent les frais de notaire. », conseille Ulrich Maurel.

 

 Prenez rendez vous avec un conseiller.

 

A Lire aussi...