Accueil > Actualités > Déclaration d’impôt : les erreurs à éviter en 2023 !

Déclaration d’impôt : les erreurs à éviter en 2023 !

declaration impot

La campagne de déclaration de revenus 2023 a commencé. Voici les nouveautés à connaître cette année pour ne pas faire d’erreur.

Privilégier la déclaration en ligne

Il est possible de déclarer ses impôts au titre des revenus de 2022 depuis le 13 avril dernier. Attention néanmoins à vérifier les dates de déclaration d’impôt 2023. Comme tous les ans, les dates limites pour la déclaration en ligne dépendent de votre lieu de résidence :

  • pour les départements 1 à 19 et les non-résidents : le 25 mai 2023 à 23h59 ;
  • pour les départements 20 à 54 ainsi que la Corse : le 1er juin 2023 ;
  • pour les départements 55 à 976 : le 8 juin 2023 à 23h59.

Sauf impossibilité, la déclaration de revenus doit être effectuée en ligne. Si votre espace n’est pas créé, munissez-vous de votre numéro fiscal et de votre revenu fiscal de référence ainsi que de votre numéro d’accès en ligne mentionné sur votre déclaration de revenus.

Pour les déclarations papier, la date limite est le 22 mai 2023. Quelle que soit la déclaration, automatique ou classique, veillez à vérifier que les informations personnelles préremplies sont correctes. Enfin, n’hésitez pas à consulter votre espace particulier pour les questions relatives au prélèvement à la source.

Attention aux plafonds pour l’emploi à domicile

Comme chaque année, les dépenses liées à l’emploi d’une personne à domicile ouvrent droit à des crédits d’impôt. Il peut s’agir notamment des salaires versés au titre de :

  • la garde d’enfants et le soutien scolaire ;
  • l’assistance aux personnes âgées ou handicapées ;
  • les prestations d’assistance informatique ;
  • l’entretien de la maison et les travaux ménagers ;
  • les petits travaux de jardinage ou de bricolage.

La nouveauté en 2023 est qu’il faut préciser la nature de l’activité de la personne employée. Pour chaque activité, vous devrez indiquer le montant payé (un justificatif doit être conservé).

Pour rappel, ce crédit d’impôt équivaut à 50 % du montant total effectivement dépensé (plafonné à 12 000 €). À noter que ce montant est majoré de 1 500 € par membre du foyer à charge supplémentaire (enfant ou personne âgée de plus de 65 ans) et ne peut dépasser 15 000 €.

De plus, certaines prestations ont un plafond spécifique annuel :

  • 5 000 € pour les travaux de jardinage ;
  • 500 € pour le petit bricolage ;
  • 3 000 € pour les prestations d’assistance informatique.

Nouvelle déclaration d’occupation des biens immobiliers

Autre nouveauté cette année pour les contribuables : l’obligation de déclarer avant le 30 juin prochain leurs biens immobiliers et d’en préciser les occupants. Là encore, les informations sont préenregistrées en ligne par la direction générale des Finances publiques (DGFIP) via l’onglet « biens immobiliers » comme : les adresses, les références cadastrales, les superficies des biens et les occupants. Les propriétaires sont donc tenus cette année de vérifier ces informations et de les modifier au besoin.

À noter que c’est la situation au 1er janvier 2023 qui doit être précisée.

3.55%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !