Accueil > Actualités > Immobilier à Paris : dans quels arrondissements les prix dégringolent ?

Immobilier à Paris : dans quels arrondissements les prix dégringolent ?

paris ville capitale panorama arrondissement

Si l’érosion des prix immobiliers se poursuit dans la plupart des grandes agglomérations françaises, elle se montre plus marquée dans certains arrondissements parisiens.

Un recul de près de 8 % en un an

La capitale a été durement frappée par la baisse des prix de l’immobilier ces derniers mois. Selon le site PAP, le prix médian à Paris a diminué de 7,6 % en un an. Plusieurs arrondissements sont même passés sous la barre symbolique des 10 000 euros le mètre carré. Si en janvier 2022, le mètre carré parisien s’élevait à 10 200 euros, aujourd’hui il plafonne à 9 190 euros. Toutefois, les mouvements à la baisse entre les différents arrondissements peuvent être plus ou moins importants.

Plus de 10 % de baisse dans le 9e arrondissement

Dans le détail, la baisse des prix a été brutale dans certains arrondissements. La palme revient au 9e arrondissement qui s’effondre de près de 11 % en un an (- 10,6 %). Le quartier Saint-Georges, connu pour ses commerces et ses bistrots branchés, passe ainsi sous le seuil des 10 000 euros le mètre carré (9 630 euros/m²).

Le 13e arrondissement enregistre, quant à lui, une baisse de près de 10 % sur un an (- 9,3 %). Dans certains de ses quartiers, les prix au mètre carré sont en dessous de 10 000 €.

Un recul plus modéré dans les 6e, 7e et 8e arrondissements

Toutefois, d’autres arrondissements corrigent moins fortement les prix. Il s’agit notamment :

  • des 10e et 11e arrondissements, qui affichent une baisse des prix de l’immobilier de 5 % ;
  • du 6e, qui enregistre un repli de – 4,9 %, mais reste toutefois l’un des quartiers les plus chers de la capitale (compter 16 070 euros/m² pour un bien à Saint-Germain-des-Prés) ;
  • du 7e, qui est en repli de 4,4 %, mais reste bien au-dessus de la moyenne parisienne, avec un prix au mètre carré de 12 310 euros ;
  • du 8e arrondissement, qui perd à peine 2 % en un an (- 1,9 %).

À noter que le quartier des Champs-Élysées conserve des prix à « des niveaux stratosphériques de 18 150 euros/m² », selon PAP. Le site de petites annonces immobilières souligne également que le quartier évolue à contresens. La célèbre avenue a ainsi connu une augmentation de ses prix de 3,2 % sur un an. La raison ? PAP justifie cette tendance haussière par la bonne santé du segment de l’ultra luxe, porté notamment par la clientèle étrangère.

3.30%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !