Accueil > Actualités > Immobilier : des maisons à 150 000 euros en Bretagne !

Immobilier : des maisons à 150 000 euros en Bretagne !

La Bretagne offre de belles opportunités aux acheteurs

Si le prix de l’immobilier s’est envolé en Bretagne en 2021, il reste encore accessible. Devenir propriétaire breton est même possible dès 150 000 €.

Des maisons à prix accessibles en Bretagne

Le marché immobilier breton a connu des records en 2021 tant au niveau des prix (+11 %) que du volume des transactions dans l’ancien (+ 13,5 % en 2021). À l’image du reste de l’Hexagone, l’immobilier en Bretagne se porte bien. Une différence toutefois : les biens restent encore abordables. En effet, « en Bretagne (…) il est possible de devenir propriétaire d’une maison entre 150 000 € et 200 000 € en s’éloignant de 15 km des métropoles et du littoral », comme l’observe un des notaires du conseil régional breton. Ainsi, alors que l’accès à la propriété est de plus en plus difficile en raison de la hausse des prix de l’immobilier, la Bretagne reste préservée. On peut trouver des pépites à acquérir à moins de 200 000 €. C’est notamment le cas dans le Finistère où le prix médian atteint 180 000 € ou dans les Côtes-d’Armor avec un prix médian de 157 000 €.

Des appartements abordables sur le littoral breton

Les côtes bretonnes attirent aussi bien les retraités qui choisissent d’y installer leur résidence principale ou les salariés à la recherche d’une résidence semi-principale. Le littoral a vu ses prix augmenter de 10 % en moyenne en 2021. Toutefois, les prix des côtes bretonnes sont loin derrière les prix de la Côte d’Azur ou du Pays basque. Ainsi, les appartements anciens se vendent à moins de 2 360 €/m2 dans le Finistère. Les adeptes des appartements anciens du bord de mer pourront trouver des biens au prix médian de 3 245 €/m² dans les Côtes-d’Armor.

En Bretagne, pas de raz de marée francilien

Si la crise sanitaire et ses confinements successifs ont poussé les Parisiens à s’éloigner de la capitale en quête d’espace et de verdure, ils ont privilégié les embruns normands. Les acquéreurs parisiens représentent entre 7 et 10 % des transactions sur les métropoles de Nantes ou Rennes. « Le marché breton reste un marché de locaux », analyse un notaire du conseil régional breton. Les Franciliens sont loin d’être les acteurs principaux de la Bretagne et son littoral. Sur le marché, ils représentent entre 12 et 20 % des transactions dans le Finistère et les Côtes-d’Armor. Pour un projet immobilier en Bretagne ou ailleurs, il est recommandé avant de commencer ses recherches de simuler sa capacité d’emprunt.

22/04/2022

Trouvez le meilleur taux pour votre prêt immobilier

MEILLEUR TAUX IMMOBILIER ACTUEL

Pour un prêt immobilier sur 15 ans.

1.33%*

Calculez votre mensualité et votre capacité d'emprunt.

Financer votre coup de cœur en trouvant le meilleur crédit

Pourquoi passer par un courtier ?

Signature du compromis ? C’est parti pour trouver votre crédit… La signature d’un compromis de vente déclenche un top départ pour vous : vous […]

Top 5 des villes en Essonne
Comment obtenir le meilleur taux ?

Mais d’abord qu’est-ce qu’un taux d’intérêt ? Lorsque vous souscrivez un crédit auprès d’une banque, en contrepartie des sommes empruntées elle applique un […]

NOS CLIENTS NOUS ADORENT