Accueil > Actualités > Qu’est-ce que le prêt avance rénovation ?

Qu’est-ce que le prêt avance rénovation ?

Lancement du prêt avance rénovation

Le prêt avance rénovation vient d’être officiellement lancé. Il est désormais possible pour les ménages modestes de financer le reste à charge des travaux de rénovation énergétique grâce à ce prêt. Focus sur ce nouveau dispositif.

Nouveau coup de pouce pour les travaux de rénovation

Une nouvelle mesure vient accompagner et aider les ménages modestes dans la transition énergétique de leur résidence principale : le « prêt avance rénovation » (PAR). Ce prêt hypothécaire permet aux foyers modestes de financer le reste à charge des travaux de rénovation énergétique et dont le capital se rembourse à la vente ou lors de la succession du logement. Ce dispositif, instauré par la loi Climat et Résilience, est distribué par la Banque Postale, l’un des deux établissements avec le Crédit Mutuel à s’être engagé auprès du ministère du Logement à le proposer. En effet, de nombreux ménages ne peuvent s’engager à rénover leur logement, car les aides ne permettent jamais de couvrir l’intégralité des travaux. Le PAR permet à tous les propriétaires, y compris les plus modestes ou les plus âgés, d’améliorer le confort énergétique de leur logement. Pour obtenir le prêt avance rénovation, l’emprunteur doit être propriétaire de son logement et ne doit pas dépasser les plafonds de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Le PAR, jusqu’à 30 000 euros

Le PAR peut couvrir un reste à charge d’au moins 3 500 €. Le montant maximal accordé varie selon l’âge de l’emprunteur. Ainsi, il est limité à 70 % de la valeur du bien avant travaux si l’emprunteur a moins de 60 ans. Pour les plus de 60 ans, le montant maximal du PAR s’établira entre 25 et 45 % de la valeur du bien avant travaux. Selon les projections de La Banque Postale, le PAR devrait osciller en moyenne autour de 20 000 € à 30 000 €.

Octroyé à taux fixe (2 % à la Banque Postale), le PAR n’exigera pas de frais de dossier ni d’assurance emprunteur. L’État se porte garant à 75 %. Cela signifie que les pouvoirs publics veillent à couvrir le défaut de paiement ou les cas où la vente du bien ne permettrait pas de rembourser dans son intégralité le PAR souscrit.

Un remboursement progressif ou in fine

Le capital emprunté avec un PAR se rembourse « in fine » lors de la vente du bien ou lors de la succession. En revanche, les intérêts peuvent être payés progressivement pour les emprunteurs âgés de moins de 60 ans. Pour les plus de 60 ans, les remboursements sont remboursés « in fine ».

Le PAR peut se cumuler avec les autres aides déjà disponibles pour les propriétaires qui financent des travaux pour la performance énergétique de leur bien. L’éco-PTZ permet par exemple de rénover des logements en réalisant des travaux de type isolation thermique de la toiture ou isolation thermique des fenêtres. Effectuer des travaux est coûteux, mais nécessaire pour répondre à la transition énergétique, réduire ses dépenses d’énergie et améliorer son confort. Ces dispositifs constituent pour les propriétaires des sources de financement à saisir.

24/02/2022

Trouvez le meilleur taux pour votre prêt immobilier

MEILLEUR TAUX IMMOBILIER ACTUEL

Pour un prêt immobilier sur 15 ans.

1.05%*

Calculez votre mensualité et votre capacité d'emprunt.

Financer votre coup de cœur en trouvant le meilleur crédit

Pourquoi passer par un courtier ?

Signature du compromis ? C’est parti pour trouver votre crédit… La signature d’un compromis de vente déclenche un top départ pour vous : vous […]

Top 5 des villes en Essonne
Comment obtenir le meilleur taux ?

Mais d’abord qu’est-ce qu’un taux d’intérêt ? Lorsque vous souscrivez un crédit auprès d’une banque, en contrepartie des sommes empruntées elle applique un […]

NOS CLIENTS NOUS ADORENT