Accueil > Actualités > Quelles aides à la rentrée 2022 pour des travaux de rénovation ?

Quelles aides à la rentrée 2022 pour des travaux de rénovation ?

Les bailleurs propriétaires de passoires sont tenus depuis le 24 août dernier de ne plus augmenter leurs loyers. Par la suite, les logements les plus énergivores classés G ne pourront plus être remis à la location dès janvier 2023. La solution ? Effectuer des travaux de rénovation énergétique. Pour cela, de nombreuses aides existent.

Loi Climat vise à lutter contre les passoires thermiques

Avec la rentrée, plusieurs mesures sont mises en place pour le logement dans le cadre de la loi sur le pouvoir d’achat : les aides au logement sont revalorisées de 3,5 %, le « bouclier loyer » plafonne la hausse des loyers à 3,5 %. Pour les propriétaires, l’audit énergétique obligatoire pour la mise en vente de logements classés F ou G, est reporté au 1er avril 2023 alors que la loi Climat va interdire progressivement la location des logements énergivores dès janvier prochain. Pour faire face aux contraintes imposées aux propriétaires de passoires thermiques, autrement dit aux logements classés F ou G au diagnostic de performance énergétique (DPE), le gouvernement a mis en place de nombreuses aides. Ces dernières sont ouvertes aux propriétaires qui souhaitent se lancer dans les travaux de rénovation énergétique.

L’éco-prêt à taux zéro, cumulable avec MaPrimeRénov’

Depuis le 1er juillet 2022, plusieurs changements ont été opérés pour répondre au mieux aux exigences de la transition énergétique. Par exemple, l’éco-prêt à taux zéro devient cumulable avec MaPrimeRénov’. Pour rappel, l’éco-PTZ est un prêt à taux d’intérêt nul qui permet d’emprunter jusqu’à 50 000 €. Il est accessible aux propriétaires occupants ou bailleurs, sans condition de ressources, et sert à financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique pour les logements sous réserve qu’ils soient mis en location à titre principal ou destinés à l’être.

Les travaux éligibles au dispositif éco-PTZ doivent permettre d’améliorer d’au moins 35 % la performance énergétique globale du logement. Il peut s’agir de travaux d’isolation thermique ou encore de l’installation d’un système d’eau chaude fonctionnant grâce à une énergie renouvelable.

MaPrimeRénov’, pour accélérer la rénovation des logements

Autre changement en 2022, le plafond accordé par le dispositif MaPrimeRénov’ est revalorisé pour l’installation d’une chaudière. Il va être augmenté de 1 000 € supplémentaires pour encourager les particuliers à remplacer leur chaudière au fioul ou à gaz au profit d’une installation moins énergivore comme :

  • une pompe à chaleur air/eau ;
  • une pompe à chaleur géothermique ou solarothermique ;
  • une chaudière à énergie solaire ;
  • une chaudière à bois ou alimentée avec d’autres combustibles issus de la biomasse (granulés de bois, sciures, etc.).

MaPrimeRénov’ est accessible à tous les propriétaires, occupants ou non, qui s’engagent à effectuer des travaux de rénovation énergétique, quels que soient leurs revenus. Les travaux doivent faire l’objet d’un devis réalisé par des professionnels labellisés RGE. De plus, MaPrimeRénov’ finance les prestations d’audit énergétique qui vont permettre de choisir les travaux les plus adaptés selon le logement et le projet de rénovation énergétique. À noter qu’il est possible d’obtenir plusieurs primes pour un même logement et pour des travaux différents.

Autres aides qui facilitent la transition énergétique

Pour faciliter la transition énergétique, « le Coup de Pouce chauffage » est prolongé jusqu’en 2025. Cette aide exceptionnelle mise en place par le gouvernement permet de financer l’installation d’un système de chauffage basé sur les énergies renouvelables. D’autres aides existent comme les aides versées par les fournisseurs d’énergie, les aides des collectivités territoriales ainsi que les aides Actions logement. Le cumul de ces aides à la rénovation énergétique permet d’ailleurs, selon certaines estimations, d’atteindre jusqu’à 90 % du coût total des travaux.

Pour un projet d’achat, le crédit immobilier est une alternative intéressante pour réaliser une opération avec travaux. Il ne faut pas hésiter à solliciter l’accompagnement d’un courtier professionnel du crédit. Ce dernier, grâce à sa connaissance fine du crédit, propose une solution de financement adaptée pour la réalisation d’un projet au meilleur taux.

Publié le 15/09/2022

2.00%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !

NOS CLIENTS NOUS ADORENT