Accueil > Actualités > Hausse du taux d’usure en octobre, voici pourquoi c’est une bonne nouvelle !

Hausse du taux d’usure en octobre, voici pourquoi c’est une bonne nouvelle !

Hausse du taux d’usure en octobre 2023

Les taux d’usure se rapprochent doucement des 6 %. Après 5,60 % en septembre, le taux d’usure atteint 5,80 % à partir du 1er octobre pour les prêts les plus longs. L’accès au crédit se desserre peu à peu.

Le taux d’usure poursuit son ascension

Nouvelle mise à jour des taux d’usure. Comme tous les mois depuis le début de l’année 2023, la Banque de France vient de réévaluer les taux d’usure. Autrement dit, les taux plafonds au-dessus desquels une banque ne peut prêter de l’argent. Ainsi, après 5,56 % en septembre pour les emprunts de 20 ans et plus, ils progressent pour atteindre 5,80 % en octobre. Soit une hausse de 24 points de base en un mois.

Pour rappel, ce même plafond appliqué à la souscription de crédits de plus de 20 ans s’élevait à 3,57 % en janvier 2023.

Voici en détail les nouveaux taux d’usure applicables au mois d’octobre 2023 :

Crédits immobiliers Taux d’usure appliqué au 1er septembre 2023 Taux d’usure appliqué au 1er octobre 2023 Évolution en points de base (Pdb)
Prêts à taux fixe de moins de 10 ans 4,23 % 4,31 % +8 Pdb
Prêts immobiliers à taux fixe de 10 ans à moins de 20 ans 5,28 % 5,55 % +27 Pdb
Crédits à taux fixe de 20 ans et plus 5,56 % 5,80 % +24 Pdb
Prêts à taux variable 5,13 % 5,40 % +27 Pdb
Prêt relais 5,79 % 5,28 % +26 Pdb

Un accès au crédit plus souple

Accusé d’entraîner un blocage du marché, le taux d’usure est actualisé plus régulièrement depuis février 2023, mensuellement au lieu de tous les trimestres. Un réajustement qui permet au taux plafond de refléter davantage la réalité du marché et d’éviter que les dossiers des candidats à l’emprunt ne soient freinés par un taux d’usure trop bas. Pour accéder au crédit, il est nécessaire que le TAEG (taux annuel effectif global) proposé par l’organisme de prêt soit inférieur au taux plafond, incluant donc :

  • le taux de crédit nominal proposé par l’établissement bancaire ;
  • mais aussi les frais liés au crédit comme l’assurance de prêt ou les frais bancaires.

Reste que cette décision d’actualisation mensuelle demeure provisoire et devrait se terminer à la fin 2023.

Une offre de crédit plus large

Ainsi, avec cette nouvelle évolution du taux d’usure, les banques peuvent :

  • réajuster leurs barèmes de taux pour retrouver une marge de manœuvre ;
  • financer davantage de candidats à l’emprunt.

Attention, car si l’offre de crédit est aujourd’hui plus large avec un robinet du crédit qui se desserre de plus en plus, le niveau des taux est aussi plus élevé. Un coût du crédit qui se renchérit et pèse sur l’enveloppe d’achat des Français. Pour les porteurs de projet immobilier qui souhaitent acheter ou investir en locatif, il est donc indispensable de vérifier régulièrement votre capacité d’emprunt et de consulter le barème des taux. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un courtier en crédit immobilier. Cet expert consolide votre dossier de demande de prêt et négocie un prêt avantageux adapté à votre profil et à votre projet immobilier.

3.35%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !