Accueil > Blog > Tout ce qu’il faut savoir sur comment trouver un bien immobilier en 2022

Tout ce qu’il faut savoir sur comment trouver un bien immobilier en 2022

Taux bas et marché en ébullition

En resumé :

Vous êtes décidé à devenir propriétaire, mais comment trouver sereinement un bien immobilier répondant à vos attentes ? Cette aventure de longue haleine nécessite une certaine méthodologie.

Voici les étapes à respecter pour dénicher le bien immobilier de vos rêves :

  • commencer par établir précisément votre projet immobilier (résidence principale ou secondaire, le budget nécessaire, la localisation privilégiée, la surface minimale nécessaire, etc.) ;
  • s’appuyer sur des professionnels de l’immobilier ou sur les sites internet spécialisés ;
  • préparer vos visites en amont en prenant le soin de noter les principales questions  (les raisons de la vente, l’exposition du bien, le type de chauffage, etc.) ;
  • jeter un œil sur les documents obligatoires que le vendeur doit nécessairement présenter aux potentiels acquéreurs lors d’une vente (DPE, PPR, etc.) ;
  • si le bien vous plaît, remettre au vendeur une offre d’achat dûment complétée.

1ère étape : établir le projet immobilier

Avant de savoir comment trouver un bien immobilier, il faut commencer par définir votre projet. Ce dernier doit répondre à un objectif précis, par exemple :

  • l’acquisition d’un premier bien immobilier (primo accession) ou d’une résidence secondaire ;
  • l’achat d’un bien plus grand pour l’arrivée d’un nouvel enfant ;
  • la réalisation d’un investissement locatif dans le but de préparer votre retraite ;
  • l’envie de partir vivre en bord de mer ou à la campagne avec un espace extérieur, etc.

La notion de temps revêt également toute son importance. En effet, votre échéance peut s’établir sur un horizon moyen/long terme ou, à l’inverse, palier un besoin urgent. Ensuite, il convient d’étudier la localisation de votre bien immobilier afin de connaître précisément le budget nécessaire à cet investissement.

Enfin, la dernière étape repose sur le plan de financement de votre projet immobilier, tenant compte de plusieurs critères :

  • vos revenus (salaires, pensions, revenus locatifs, etc.) ;
  • vos charges (crédits en cours, charges fixes, etc.) ;
  • les dépenses liées à l’achat (frais de notaire, travaux, déménagement, frais de garantie, etc.) ;
  • le montant de votre apport personnel, idéalement fixé à 10 % du montant de l’achat.

Pour votre information et selon la recommandation du HCSF, votre taux d’endettement ne doit pas être supérieur à 35 %.

Comment rechercher un bien immobilier ?

Partir en quête du logement de vos rêves peut s’avérer angoissant et stressant. Comment trouver sereinement un bien immobilier répondant à l’ensemble de vos critères ? Pour aborder cette étape décisive, avoir recours à un professionnel de l’immobilier peut être intéressant.

Parmi les professionnels du secteur, on retrouve notamment :

  • les agents immobiliers ;
  • les chasseurs immobiliers ;
  • les promoteurs immobiliers.

Une alternative consiste à se tourner vers les sites internet dédiés aux recherches immobilières. On distingue :

  • les sites vitrine ;
  • les sites des agences immobilières ;
  • les sites spécialisés.

En seulement quelques clics et à l’aide de filtres sélectionnés, vous accédez à de nombreuses annonces susceptibles de vous intéresser. En sus des photos descriptives habituelles d’un bien, aujourd’hui vous avez souvent la possibilité d’effectuer une visite virtuelle pour obtenir un meilleur aperçu du logement et de ses environs.

Les agences immobilières

L’agence immobilière sert d’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur dans le cadre d’une transaction immobilière. Il s’agit d’une profession réglementée répondant à une législation stricte. L’agent immobilier connaît parfaitement le marché local et les biens immobiliers à disposition. Il sait donc comment trouver un bien immobilier correspondant aux critères et aux attentes d’un acquéreur.

Les agences immobilières répondent à un devoir de conseil et de renseignement, notamment en matière de vices apparents, de conformité administrative ou de constructibilité d’un terrain à bâtir. En passant par une agence immobilière, des frais supplémentaires sont à prévoir.

Les sites spécialisés

Internet est une mine d’or pour trouver le bien immobilier de vos rêves. Des milliers de biens sont ainsi mis en ligne chaque jour. De sites spécialisés permettent de déposer et de consulter des annonces immobilières. n retrouve notamment :

  • Leboncoin, avec des petites annonces, qu’elles soient immobilières ou non ;
  • Seloger, spécifique aux annonces immobilières, qui reste largement utilisé par les professionnels de l’immobilier ;
  • Pap.fr, un site est dédié aux recherches immobilières de particulier à particulier.

D’autres sites centralisent également de nombreuses annonces immobilières, comme par exemple, Logic-Immo, Figaro Immo, Avendrealouer, Cherchemonnid, Lacquereur.com, Paruvendu.fr ou encore Lybox.

Les applications mobiles

La plupart des sites internet d’annonces immobilières disposent d’une application mobile. Cette solution évite de devoir passer par le navigateur de votre téléphone. L’application propose les mêmes fonctionnalités qu’un site internet, avec davantage de fluidité et d’ergonomie pour apporter un confort optimal aux utilisateurs. De plus, il est possible de configurer des alertes pour être averti rapidement sur votre téléphone dès qu’une annonce correspond à vos critères, et ainsi, de vous positionner parmi les premiers intéressés.

Comment préparer les visites ?

Une fois le rendez-vous fixé avec le propriétaire, que ce soit par l’intermédiaire d’une agence immobilière ou non, il est conseillé de se rendre accompagné pour la visite, même si vous achetez seul. En effet, il est toujours intéressant d’avoir un deuxième avis.

Le jour J, arrivez en avance pour repérer les alentours du bien et ainsi juger de la quiétude des environs, de repérer les commerces et écoles à proximité, les transports en commun, l’état des parties communes d’un immeuble ou encore l’aspect extérieur d’une maison.

Le temps de trajet domicile/travail doit aussi être pris en considération. Au préalable, renseignez-vous auprès de votre mairie sur d’éventuels grands projets de réhabilitation ou de développement d’un axe routier qui pourraient vous faire réaliser une bonne affaire.

Lors de la visite, posez toutes les questions essentielles que vous aurez listées en amont, par exemple :

  • Quelles sont les raisons de la vente ?
  • Quelle est la date de disponibilité du logement ?
  • Quelle est la surface du bien et/ou du terrain ?
  • Comment est exposé le bien (nord, sud, est, ouest) ?
  • Quels sont le type de chauffage et la date d’installation de la chaudière ?
  • Quel est le type d’assainissement d’une maison ?
  • De futurs travaux ont-ils été votés en assemblée générale ?
  • Quel est le montant des charges de copropriété ?

Attention aux documents nécessaires

Comment trouver un bien immobilier sans découvrir de mauvaises surprises après la signature de l’acte de vente ? C’est très simple, il suffit de consulter les documents obligatoires lors d’une vente, comportant de précieuses informations. Vous trouverez notamment les diagnostics suivants :

  • le diagnostic de performance énergétique (DPE) ;
  • l’état des risques naturels et technologiques (PPR) ;
  • l’amiante ;
  • l’assainissement ;
  • les installations électriques et celles liées au gaz ;
  • la loi Carrez ;
  • le plomb ;
  • les termites ;
  • etc.

En fonction du bien (maison ou appartement), d’autres documents peuvent s’ajouter aux diagnostics techniques précédents :

  • le règlement de copropriété ;
  • les trois derniers procès-verbaux d’assemblées générales ;
  • la taxe foncière.

Que faut-il savoir sur l’offre d’achat ?

L’offre d’achat correspond à un avant-contrat. Plus précisément, il s’agit d’une promesse unilatérale d’un acheteur pour l’acquisition d’un bien immobilier en vente. L’acquéreur doit avoir la capacité juridique de signer un contrat. L’offre d’achat peut être établie au prix fixé par le vendeur ou à un prix moindre. Lorsque ce dernier accepte l’offre, les deux parties signent ensuite le compromis de vente. A contrario, si le vendeur rejette l’offre, alors la promesse unilatérale devient caduque.

L’offre doit nécessairement contenir les informations suivantes :

  • l’identification des deux parties ;
  • la date de l’offre ;
  • la désignation du bien :
  • le prix fixé par l’acquéreur ;
  • la durée de validité de l’offre, généralement fixée entre une à deux semaines.

1.60%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Pour une étude gratuite ou simplement répondre à vos questions, Immoprêt est là pour vous aider !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !

NOS CLIENTS NOUS ADORENT

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager