Accueil > Prêt immobilier > Renégocier prêt immobilier > Quel est le coût d’une renégociation de crédit immobilier ?

Quel est le coût d’une renégociation de crédit immobilier ?

Le montant des taux d’emprunt est en baisse sur le marché de l’immobilier et vous aimeriez en profiter ? Sauf que vous avez déjà contracté un prêt immobilier et êtes en cours de remboursement ? Sachez qu’un crédit peut être renégocié !

La renégociation de prêt immobilier auprès de votre banque permet d’obtenir de nouvelles conditions d’emprunt plus avantageuses, grâce notamment à la révision du taux d’intérêt initial. Vous l’aurez compris, en période de taux bas, cette opération est particulièrement intéressante.

Cependant, elle n’est pas sans frais pour l’emprunteur et implique le respect de certaines conditions. La tribu Immoprêt vous éclaire !

Renégociation de crédit immobilier : en quoi ça consiste ?

Lorsque vous avez contracté un prêt immobilier, vous vous êtes mis d’accord avec votre banque sur le montant du taux d’intérêt. Or, depuis, les taux ont largement évolué, en particulier vers le bas. Bien sûr, vous aimeriez en profiter pour baisser le coût de votre emprunt.

La renégociation de prêt immobilier est l’opération qui peut réduire le coût de votre crédit immobilier. Il s’agit de négocier de nouvelles conditions rattachées à votre emprunt avec votre banquier. Ces modalités du contrat portent, par exemple, sur le taux d’intérêt, la durée de l’emprunt, le montant de vos mensualités, l’échéancier de remboursement, etc.

Mais attention, si la renégociation peut s’avérer très avantageuse financièrement, votre banque est en mesure d’exiger certains frais qui seraient rapidement dissuasifs.

C’est pourquoi il faut maîtriser le moment et les conditions avant d’entamer de telles démarches.

À savoir

En période de taux bas, le rachat de crédit immobilier peut s’avérer être une alternative intéressante à la renégociation. Cette fois-ci, l’emprunteur se tourne vers un nouvel organisme prêteur qui accepte de racheter son prêt immobilier et lui octroie des conditions plus avantageuses que la banque d’origine.

Quel est le moment idéal pour renégocier votre prêt immobilier ?

Il existe trois critères pour déterminer le bon moment pour renégocier son prêt immobilier :

  • Vous devez être dans le premier tiers du remboursement de votre emprunt : en effet, c’est dans cette période que vous remboursez les intérêts. Plus vous avancez dans le temps, plus vous remboursez le capital. Vous ne pouvez donc plus réaliser d’économie grâce à la renégociation.
  • Le capital restant dû doit être idéalement supérieur à 70 000 euros : si le capital est trop faible, le montant des intérêts que va vous faire gagner la renégociation ne sera pas suffisamment intéressant ;
  • L’écart entre l’ancien et le nouveau taux doit être supérieur à 0,70% voire 1% : la baisse du taux doit couvrir les frais liés à la renégociation pour faire baisser le coût total du prêt.
Être accompagné pour renégocier son prêt immobilier

Comment se déroule concrètement la renégociation de prêt immobilier avec votre banque ?

Contrairement au rachat de crédit, la renégociation a lieu directement auprès de votre banque. Il vous suffit de vous adresser à votre conseiller habituel et de lui présenter ce qui motive votre demande.

Notez bien que votre banquier n’a aucune obligation d’accepter la renégociation. Il s’agit davantage d’un geste commercial.

Si la banque accepte de redéfinir les termes du contrat de prêt, son accord doit être signifié par courrier afin de rendre certaine la date de l’acceptation (le cachet de la lettre faisant foi). Vous disposez de dix jours de réflexion pour valider, ou refuser, la proposition de la banque. Ce délai est incompressible et court à compter de la réception du courrier.

Votre banquier accepte de baisser le taux d’intérêt, quel avenant au contrat devez-vous signer ?

Bonne nouvelle ! Votre banquier a accepté de revoir à la baisse le taux de votre crédit immobilier. En toute logique, pour matérialiser ce nouvel accord, il ne vous reste plus qu’à signer un avenant au contrat de prêt initial.

L’avenant au contrat doit contenir certaines informations définies par la loi (article L. 313-39 du Code de la consommation) et relatives au type de prêt immobilier :

Pour un prêt à taux fixe, l’avenant doit indiquer :

  • l’échéancier des amortissements ;
  • le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) renégocié ;
  • le coût global du crédit sur la base des frais et remboursements à venir.

Pour un prêt à taux variable, l’avenant précise :

  • l’échéancier avec le capital restant dû pour chaque échéance en cas de remboursement anticipé ;
  • le TAEG renégocié (TAEG uniquement sur la première période et en cas de taux capé, donc avec un résultat approximatif car il n’est pas possible de connaître le coût total d’un crédit à taux variable)  ;
  • le coût global du crédit calculé sur la base des frais et remboursements à venir jusqu’à la date de révision du taux ;
  • les conditions relatives à la variation du taux.

Comment bien contrôler les frais de renégociation de votre crédit immobilier ?

Pour être intéressante, la renégociation doit faire baisser significativement le taux de votre prêt. Pour cela, il vaut mieux contrôler les frais induits par cette opération.

Les frais de dossier correspondent au coût des démarches entourant la conclusion de l’avenant. Ils représentent les honoraires de votre conseiller bancaire pour le temps passé à étudier et à monter votre dossier. Ceux-ci s’élèvent généralement à 1 %. Ils peuvent également être forfaitaires. Plus votre dossier est difficile à traiter et plus les frais seront élevés. Vérifiez bien leur montant dans votre devis avant d’accepter celui-ci.

Il est possible de négocier les frais de dossier. Mais, comme vous êtes déjà client, votre banque est souvent moins encline à effectuer ce type de geste commercial.

Les frais de dossier sont à payer en une fois lors du premier prélèvement de remboursement du crédit après la signature de l’avenant de renégociation.

La renégociation de votre crédit, si elle est acceptée, peut entraîner le versement d’une indemnité de remboursement anticipé (IRA). Ces IRA restent à négocier avec votre banque pour tenter d’en être exonéré ou d’en diminuer le montant.

À savoir

Il est possible de bénéficier de crédit d’impôt pour les intérêts de votre crédit. Si le nouvel emprunt a bien pour objectif de rembourser un prêt immobilier éligible, alors vous pourrez déduire les intérêts de vos revenus imposables.

Votre banque refuse de renégocier ? Le rachat de crédit immobilier est une solution

Pour améliorer les conditions de votre prêt, vous pouvez également faire racheter votre crédit par un autre établissement de crédit. Cette solution permet de faire jouer la concurrence.

Vous obtiendrez souvent des conditions plus favorables auprès d’une banque tierce qu’auprès de votre propre banque. Les frais dont vous devrez vous acquitter seront toutefois plus importants. Il s’agira par exemple :

  • des indemnités de remboursement anticipé pour l’ancien crédit ;
  • des frais de fermeture des garanties de l’ancien prêt ;
  • des frais de dossier du nouveau crédit ;
  • des frais de garantie du nouveau prêt.

Avant de vous lancer dans le rachat ou la renégociation de crédit, nous vous recommandons de bien étudier le terrain. Comparez chaque offre et toutes les conditions s’y rattachant afin de trouver la solution qui vous est la plus favorable.

Étude de rachat de crédit immobilier avec Immoprêt

Besoin de conseils ? La tribu Immoprêt vous aide à trouver la meilleure option pour votre rachat de crédit immobilier

Si votre courtier Immoprêt ne peut intervenir dans la renégociation de votre prêt immobilier directement avec votre banque, il peut vous guider intégralement dans la marche à suivre et intervenir dans la recherche d’un nouveau contrat d’assurance emprunteur.

Les courtiers de la tribu Immoprêt vous conseillent dans vos démarches. Votre courtier peut s’occuper de la recherche de rachat de crédit immobilier. Il interroge les banques et trouve l’offre la plus intéressante du marché.

Tout ceci est possible grâce à notre expertise et professionnalisme. Nous bénéficions d’un important réseau de partenaires bancaires qui vous est profitable. Nous savons où chercher, comment obtenir les meilleures conditions de financement et ce rapidement.

Grâce à l’expertise de chaque courtier immobilier de la tribu Immoprêt, vous pourrez comparer votre ancienne offre et celles qui vous sont proposées, tout en gardant à l’esprit les frais qu’un rachat engendre. Votre courtier se charge de l’aspect financier. Vous n’avez plus qu’à choisir quelle offre souscrire !

1.60%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Pour une étude gratuite ou simplement répondre à vos questions, Immoprêt est là pour vous aider !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Actualités

La mairie de Paris vient d’annoncer en même temps qu’une hausse de 7 points du taux d’imposition, la possibilité d’en être exonéré. […]

Des pistes pour investir avec un petit budget sans se ruiner ? Voici cinq villes où il est rentable d’investir avec moins de […]

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !

Trouver une agence à proximité

NOS CLIENTS NOUS ADORENT

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager