Accueil > Prêt immobilier > Meilleur crédit immobilier > Quels types de prêts aidés pour financer un achat de bien immobilier ?

Quels types de prêts aidés pour financer un achat de bien immobilier ?

Dans le cadre d’un projet d’achat immobilier, vous devez vous questionner sur plusieurs points. Votre situation financière est-elle stable ? Quel montant pouvez-vous emprunter auprès des banques ? Sachez que de nombreuses aides financières, considérées comme des crédits, existent ! Octroyées par l’État, ces dernières pourront vous aider à devenir propriétaire d’un bien immobilier. La tribu Immoprêt vous dit tout sur les différents types de prêts aidés et sur les démarches à effectuer pour en bénéficier !

scpi a credit

Vers quels types de prêts se tourner pour l’achat d’un bien immobilier ?

Envie de faire l’acquisition d’un bien immobilier ? Plusieurs types de prêts peuvent faciliter votre accession à la propriété.

  • Le prêt à taux zéro (PTZ)
  • Le prêt à l’accession sociale (PAS)
  • Le prêt conventionné (PC)
  • Le prêt épargne logement
  • Le prêt action logement (également appelé 1% logement)

L’octroi d’un prêt aidé dépend de plusieurs critères, notamment de votre situation financière. Chaque type de prêt répond à des objectifs différents. Il est donc important de cibler ceux qui correspondent à vos besoins, à votre situation financière, et à votre budget.

Le Prêt à taux zéro : quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Le prêt à taux zéro (PTZ)  permet d’effectuer un emprunt pour l’achat d’un bien immobilier. Comme son nom l’indique, vous bénéficiez d’un crédit à taux zéro et ne versez aucun intérêt à l’organisme prêteur. Sachez toutefois que le PTZ vous aide à financer uniquement une partie de votre futur bien immobilier. Cette somme est estimée entre 20 et 40 % du montant de votre bien.

Les critères pour souscrire un PTZ

  • Au cours des 2 années précédant votre demande de PTZ, vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale.
  • Selon la composition de votre foyer (autrement dit le nombre de personnes occupant votre logement) et le montant de vos revenus fiscaux ainsi que ceux des personnes qui habiteront le futur logement, vous ne devez pas excéder un certain niveau de ressources, plafonné par l’État.
  • Votre futur bien immobilier, neuf ou ancien, doit se situer dans des zones géographiques précises, éligibles au dispositif PTZ : dans les zones B2 ou C pour l’ancien avec travaux, dans n’importe quelle zone pour un bien neuf.

À savoir

Vous souhaitez financer l’achat d’un bien immobilier ancien avec le PTZ ? Dans les 3 ans suivant la signature de ce prêt, il vous faudra lancer les travaux de rénovation, dont le montant représente 25 % du prix de l’achat du bien.

En quoi consiste le prêt à l’accession sociale (PAS) ?

Le prêt à l’accession sociale (ou PAS) est initialement destiné aux ménages percevant des revenus modestes. Réservé à l’acquisition d’un bien immobilier neuf ou ancien, le PAS finance l’intégralité de votre achat à un taux préférentiel. Il est possible de compléter le PAS par d’autres types de prêts tels que le PTZ, le prêt action logement, ou le prêt épargne logement. Le PAS s’étale sur une durée comprise entre 5 et 25 ans et, dans certains cas, jusqu’à 35 ans. À l’instar du PTZ, le montant accordé pour votre emprunt dépend de vos revenus, de la composition de votre foyer, ainsi que de la zone géographique de votre future résidence. Dans le cas d’un PAS, sachez que vous devez vous acquitter de frais de notaire.

Les avantages du PAS

  • La possibilité de financer un bien immobilier ancien ou neuf à taux réduit, variable d’une banque à l’autre. Toutefois, ce dernier reste plafonné par les pouvoirs publics. Ce financement se destine également aux travaux de construction d’un logement neuf ou de rénovation d’un logement ancien. Il est aussi utile dans le cas de travaux ne dépassant pas les 4 000 euros et visant à agrandir des locaux existants, à les transformer en lieux habitables ou à le rendre plus performant sur le plan énergétique.
  • L’obtention de l’aide personnalisée au logement (APL).
  • La réduction de frais de garanties, dans le cas d’un emprunt dépassant les 1 500 €. À ce titre, l’hypothèque ou le privilège de prêteur de deniers (PPD) sont obligatoires. En souscrivant un PAS, vous êtes exonéré de la taxe de publicité foncière affectée aux frais d’inscription de votre logement sur le fichier de l’immobilier, ainsi que des frais de notaire.

À savoir

Un an après les travaux ou l’acquisition de votre bien immobilier, ce dernier doit devenir votre résidence principale. Dans certaines situations, vous pouvez louer votre bien de manière temporaire : en prévision d’un retour de l’étranger, dans le cas d’une acquisition en vue de la retraite ou encore s’il vous est impossible d’occuper ce logement de manière permanente.

Tout savoir sur le prêt conventionné (PC)

Le prêt conventionné, tout comme le prêt à l’accession sociale (PAS), peut vous permettre de financer l’intégralité de votre futur bien immobilier. A contrario du PTZ et du PAS, le prêt conventionné (PC) n’est pas soumis à des critères de revenus et vous fait profiterde taux intéressants, à comparer toutefois avec les conditions du prêt immobilier du moment, en période de taux particulièrement bas.

Même si dans la plupart des cas, le taux du PC est plus élevé que celui d’un prêt classique, il peut vous donner droit à l’APL, sous réserve que l’emplacement géographique de votre achat immobilier soit éligible. S’étalant sur une durée comprise entre 5 et 35 ans, le PC ne vous permet pas de vous acquitter des frais de notaire.

Qu’est-ce que le prêt épargne logement (PEL) (ou CEL) ?

Issu du plan épargne logement (PEL) ou du compte épargne logement (CEL), le prêt épargne logement est octroyé aux bénéficiaires d’un PEL depuis 4 ans minimum. Il permet de financer une résidence principale, neuve ou ancienne, dont le taux fixe est défini à l’avance. Sachez que la somme qui vous est accordée dépend de la durée de votre épargne. Donc, plus cette durée est importante, plus la somme accordée augmente. Le cas contraire, vous pouvez compléter votre plan d’épargne logement par un prêt amortissable classique, un PAS ou un PC.

À savoir

La durée du prêt d’épargne logement est comprise entre 2 et 15 ans. Issue du PEL et du CEL, la somme totale accordée pour votre prêt est plafonnée à 92 000 €.

Zoom sur le prêt action logement

Le prêt action logement se destine aux salariés d’entreprises privées, hors secteur agricole, composées de plus de 10 salariés. Le montant du prêt action logement peut vous permettre de financer 30 % de la somme totale d’une résidence principale ou secondaire, avec un taux d’intérêt de 1 %. Ce montant est évidemment soumis à la localisation géographique de votre bien immobilier et peut aller de 7 000 à 25 000 €. Sachez que vous pouvez rembourser ce type de prêt aidé sur une durée de 20 à 25 ans.

Comment bénéficier de ce type de prêt ?

  • Votre futur bien immobilier doit être conforme à certaines normes énergétiques.
  • Il doit être obligatoirement situé en France métropolitaine ou sur les territoires français d’outre-mer.

À savoir

Envie d’en savoir davantage sur les conditions d’éligibilité au plan d’épargne logement ? La tribu Immoprêt vous suggère de contacter directement votre employeur ou de vous rendre sur le site d’Action Logement.

Prêts aidés : pourquoi faire appel à un courtier Immoprêt ?

Vous aimeriez savoir si vous êtes éligible à l’un des prêts aidés évoqués précédemment ? Vous ne savez pas si vous remplissez toutes les conditions et ignorez lequel peut réellement convenir à vos besoins et à votre situation financière ? Avec l’aide d’un courtier Immoprêt, vous allez pouvoir découvrir les solutions financières les plus avantageuses et les plus adaptées à votre profil. Votre courtier Immoprêt procède à l’analyse de votre dossier afin de mettre en place un plan de financement sur mesure selon votre projet et votre profil, puis négocie pour vous les meilleures offres auprès de ses partenaires bancaires.

Je fais une demande auprès d’un courtier Immoprêt

2.00%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Pour une étude gratuite ou simplement répondre à vos questions, Immoprêt est là pour vous aider !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Actualités

mesures metre carre

La surface qu’un Français peut s’offrir s’est effondrée de près de 20 m2 en deux décennies seulement, selon une étude des Notaires […]

dpe immobilier

Devenu obligatoire à la vente depuis 2006, le diagnostic de performance énergétique (DPE)  est un document essentiel lors de l’achat ou de […]

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !

Trouver une agence à proximité

NOS CLIENTS NOUS ADORENT

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager