Accueil > Actualités > Marché immobilier : Paris dans l’impasse ?

Marché immobilier : Paris dans l’impasse ?

Battue en finale de la Champion’s League, boudée par les cadres qui rêvent de déménager en région, dépeuplée de ses touristes à cause de la Covid-19, en recul sur le front des prix de l’immobilier, la capitale vit une année 2020 compliquée. Au point peut-être de perdre de son attractivité légendaire.

Le syndrome de Paris progresse

C’est la Ville Lumière, la ville musée, la ville de l’amour. Ses monuments, son patrimoine, sa magie, son avenue légendaire… Un vieux souvenir poussiéreux ? On connaissait le syndrome de Paris, cette forte déception ressentie par les touristes japonais lorsqu’ils découvrent que la ville qu’ils idéalisaient n’était en fait qu’un lieu de vie comme les autres capitales, c’est-à-dire en proie aux embouteillages, à la pollution, etc. Cette désillusion semble avoir aussi atteint les « locaux », puisque même les cadres parisiens témoignent d’un certain ras-le-bol. Une étude Cadremploi publiée fin août révèle en effet le désir croissant de ce type de population à quitter Paris. Huit sur dix envisagent une mobilité régionale et un tiers a déjà activement entamé la démarche pour rejoindre Bordeaux, Nantes ou Lyon en priorité !

Des budgets hors sol

Le budget moyen pour un primo-accédant va de 447 855€ dans le 18e à 740 123€ dans le 17e arrondissement d’après une étude réalisée par le Crédit Agricole avec les données de ses clients ayant souscrit un prêt immobilier au premier semestre 2020. Pour un secundo-accédant, les sommes s’affolent : 838 450€ en moyenne dans le 20e et près de 1,5 million d’euros dans le 17e ! À ce prix, seuls les très hauts revenus peuvent encore prétendre devenir propriétaires à moins d’un quart d’heure de la Tour Eiffel.

La courbe en cours d’inversion ?

On pourrait aussi parler des investisseurs qui renoncent à Airbnb pour se reclasser dans la location longue durée faute de touristes, ou encore de la perte annuelle de près de 12 000 habitants à Paris d’après l’Insee. C’est dans ce contexte qu’un autre fait est venu ébrécher un peu plus l’image de Paris : le marché immobilier parisien qui affichait une progression des prix de 55,3% dans l’ancien sur la décennie 2010 d’après MeilleursAgents, vient d’accuser un recul de 4,2% sur le dernier trimestre d’après le baromètre LPI/SeLoger. La capitale reste malgré tout une valeur sûre. La tension entre l’offre et la demande reste forte. Paris devrait donc conserver son attractivité. Pour savoir si vous pouvez concrétiser un projet immobilier dans la capitale, la tribu Immoprêt peut simuler votre capacité d’emprunt pour vous permettre de découvrir combien vous pouvez emprunter.

3.50%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !