Accueil > Actualités > Prêt immobilier : les taux immobiliers augmentent en janvier 2023 !

Prêt immobilier : les taux immobiliers augmentent en janvier 2023 !

En ce début d’année, les taux d’emprunt continuent de grimper pour atteindre 2,65 % sur 20 ans. Des valeurs qui s’éloignent des taux planchers observés il y a un an. La raison ? Le retour de l’inflation et l’augmentation des taux directeurs de la Banque centrale européenne (BCE). Pour concrétiser un projet immobilier en 2023, les candidats à la propriété peuvent compter sur le relèvement du taux d’usure au 1er janvier qui définit le taux maximal auquel les banques peuvent prêter. Un taux d’usure qui sera dorénavant réactualisé tous les mois à partir du 1er février et ce, jusqu’au 1er juillet 2023.

Un coût du crédit qui augmente

La dynamique haussière, amorcée depuis un an déjà, se poursuit en janvier 2023. Le nouveau relèvement du taux de l’usure permet aux établissements bancaires de réajuster leurs barèmes poussés par la hausse du coût de l’argent.

Une augmentation des taux immobiliers qui pèse sur la capacité d’emprunt des futurs propriétaires, mais permet surtout de fluidifier l’accès au crédit. Pour rappel, le taux d’usure est un dispositif qui sert à protéger l’emprunteur d’éventuels taux abusifs. Ce taux plafond correspond au taux annuel effectif global (TAEG) maximal que la banque peut accorder. Autrement dit, il doit comprendre non seulement le taux d’intérêt nominal qui sert à calculer les intérêts du prêt, mais aussi les frais qui y sont liés, comme les frais de dossiers et les coûts d’assurance et de garantie.

Avec la hausse du seuil de l’usure, qui passe à 3,57 % pour un crédit immobilier de 20 ans et plus, les banques bénéficient d’une plus grande marge de manœuvre. Elles peuvent ainsi remonter leurs taux d’emprunt pour pouvoir octroyer davantage de crédits.

Une revalorisation mensuelle du taux d’usure

Après plusieurs alertes sur les risques de blocage du crédit, Bercy a validé la réévaluation mensuelle du taux d’usure. Avec la remontée rapide des taux du marché, la marge offerte par ce taux plafond était jugée peu adaptée, car en décalage avec la réalité du marché. En effet, avec des taux immobiliers qui grimpent rapidement tous les mois et des taux d’usure actualisés tous les trimestres, il se crée un effet ciseaux.

Résultat, certains dossiers sont exclus du financement, contraints par un taux d’usure trop bas. Mais avec la nouvelle règle de calcul, les choses changent. Désormais, la Banque de France sera en mesure d’ajuster mensuellement le seuil d’usure chaque mois et non plus tous les trimestres. Concrètement, cela va permettre de débloquer l’accès au crédit. À noter que ce nouveau calcul mensuel du taux d’usure entrera en vigueur au 1er février. Le contexte est donc plutôt favorable aux emprunteurs dont le projet est mature. Reste que pour mettre toutes les chances de son côté, il ne faut pas hésiter à faire appel à un professionnel du crédit immobilier. Grâce à l’expertise d’un courtier, le candidat à l’emprunt bénéficie de conseils avisés pour optimiser son dossier. De plus, cet expert  établit un plan de financement sur mesure et négocie le meilleur taux immobilier en fonction du profil et du projet de l’emprunteur.

Publié le 24/01/2023

2.00%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !

NOS CLIENTS NOUS ADORENT