Accueil > Actualités > Les 4 conséquences de la crise sanitaire sur un achat immobilier

Les 4 conséquences de la crise sanitaire sur un achat immobilier

immobilier Lille

Partager sur :

Confinement, chômage partiel : la France est à l’arrêt. Entre télétravail, école à la maison, recettes en cuisine et exploration du catalogue de séries à la demande, il est toujours possible de consulter les annonces immobilières et même d’effectuer des visites virtuelles. Et pour le reste ? La tribu Immoprêt fait le point sur le marché immobilier en temps de crise sanitaire.

1. Les transactions sur « pause »

Avec des agences immobilières fermées et des notaires en télétravail, il était évident que les transactions allaient reculer. Century 21 a relevé une baisse d’activité de 80% entre le 17 et le 31 mars. La situation sanitaire freine l’avancée des projets, lorsqu’elle n’incite pas les acquéreurs à différer leur achat. D’ailleurs, le gouvernement a suspendu le délai de rétractation des avant-contrats signés depuis le 12 mars ; les acheteurs ont ainsi jusqu’au 3 juillet pour renoncer sans avoir à se justifier. Néanmoins, un acquéreur et un vendeur désireux d’aller au bout du processus peuvent passer par la signature définitive en visioconférence avec signature électronique !

2. La construction aussi

La mise à l’arrêt des chantiers depuis le début du confinement est riche en rebondissements. Lorsque l’État a appelé à stopper les activités jugées non essentielles, cela n’incluait pas en effet la construction immobilière, car est elle considérée comme un secteur clé de l’économie. Néanmoins, elle ne peut pas être considérée comme essentielle au même titre que les métiers de la santé ou de l’alimentaire… Les représentants des professionnels du bâtiment ont milité pour pouvoir bénéficier du chômage partiel. Mais le gouvernement a répliqué avec un guide des bonnes pratiques pour assurer la continuité sur les chantiers. Résultat : la majorité des chantiers reste suspendue, retardant la livraison des biens neufs.

3. Le crédit immobilier ne fait pas relâche

Les banques ont bien évidemment été autorisées à poursuivre leur activité pendant le confinement. Si de nombreuses agences sont fermées, le secteur bancaire reste mobilisé pour le sauvetage des entreprises impactées par le coronavirus… Les particuliers ne sont pas oubliés ! Les conseillers bancaires restent actifs,  en télétravail mais aussi en rendez-vous selon le degré de priorité des demandes. Dans le cadre du financement des projets, le traitement des dossiers de crédits immobiliers suit son cours, même perturbé par le contexte sanitaire. En clair : les délais s’allongent. Néanmoins, un emprunteur peut toujours soumettre son dossier à une banque et même être accompagné par un courtier en prêt immobilier. La tribu Immoprêt vous recommande toutefois de demander à votre notaire d’allonger le délai des conditions suspensives du compromis de vente à 90 jours, par précaution…

4. Les prix en suspens

Pour l’instant, difficile d’être affirmatif à propos l’impact de la pandémie de coronavirus sur les prix de l’immobilier. Pour une raison simple : il y a trop peu de signatures chez les notaires pour se faire une idée. MeilleursAgents anticipe néanmoins une baisse de la demande et donc un rapport de force moins favorable aux vendeurs. Ce qui devrait contrarier la tendance de la hausse des prix (+0,4% en France au premier trimestre, +1,1% dans les dix plus grandes villes). Mais MeilleursAgents estime que la baisse des prix sera très différente selon les secteurs. Il prédit une reprise sans trop de heurts en septembre si la crise sanitaire est maîtrisée avant l’été, mais se montre plus pessimiste si la pandémie perdure… Dans tous les cas, la meilleure des attitudes pour les acquéreurs est l’attentisme. Ce qui n’empêche pas de préparer son projet en prenant conseil auprès de son courtier, pour évaluer l’apport personnel dont on a besoin pour le réaliser, ou simuler sa capacité d’emprunt.

Trouvez le meilleur taux pour votre prêt immobilier

MEILLEUR TAUX IMMOBILIER ACTUEL

Pour un prêt immobilier sur 15 ans.

0.75%*

Calculez votre mensualité et votre capacité d'emprunt.

Financer votre coup de cœur en trouvant le meilleur crédit

Pourquoi passer par un courtier ?

Signature du compromis ? C’est parti pour trouver votre crédit… La signature d’un compromis de vente déclenche un top départ pour vous : vous […]

L'immobilier de demain
Comment obtenir le meilleur taux ?

Mais d’abord qu’est-ce qu’un taux d’intérêt ? Lorsque vous souscrivez un crédit auprès d’une banque, en contrepartie des sommes empruntées elle applique un […]

NOS CLIENTS NOUS ADORENT