Accueil > Actualités > Prix de l’immobilier : dans quelles zones rurales ont-ils bondi depuis la pandémie ?

Prix de l’immobilier : dans quelles zones rurales ont-ils bondi depuis la pandémie ?

Les alternatives aux grandes métropoles

Les projets des Français désireux de s’éloigner de la ville ont bouleversé le marché immobilier. Cet engouement faisant suite aux différents confinements a fait exploser les prix de l’immobilier dans certaines zones rurales.

Les prix des maisons à la campagne en hausse depuis la crise sanitaire

La pandémie a poussé certains Français à changer de projet immobilier pour de plus grands espaces avec un extérieur et loin des centres urbains. Conséquence, le marché immobilier à la campagne a été dopé. Les transactions ont augmenté de plus de 10 % entre 2020 et 2021, selon les chiffres rapportés par Le Figaro.

Un afflux de demandes qui entraîne sans surprise une pénurie de stock de biens à la vente et une hausse des prix de l’immobilier dans certaines zones rurales. Ainsi, il faudra désormais disposer d’un budget plus élevé qu’auparavant pour les acheteurs à la recherche d’une maison de campagne.

Le Calvados, en tête des départements où les prix de l’immobilier s’envolent

Dans certains départements ruraux, les prix ont davantage grimpé que dans d’autres. C’est le cas du Calvados qui enregistre la plus forte hausse. Dans ce département, les prix ont augmenté de 32,5 % entre 2018 et 2021.

Là-bas, une maison à la campagne se négocie en moyenne à plus de 216 000 €, contre 163 000 € il y a quatre ans. Suivent, en deuxième et troisième position, les départements de la Haute-Marne (+29,5 %) et le Finistère (+ 27,7 %) où il faut compter respectivement 180 000 € et 101 000 € pour acheter une maison en moyenne.

Dans le top 15, on trouve également la Moselle, l’Ain, l’Aude, la Haute-Savoie, la Vendée, la Loire-Atlantique, le Doubs, l’Eure-et-Loir, le Morbihan, les Alpes-Maritimes, les Pyrénées-Orientales et les Landes. Dans l’ensemble de ces départements, les hausses sont marquées avec des prix moyens des ventes de maisons de campagne qui ont grimpé de plus de 24 %.

Les départements à la montagne qui échappent à cette tendance haussière

En revanche, dans d’autres départements ruraux, les prix des maisons ont baissé. C’est le cas des Ardennes (-8 %), de la Haute-Corse (-5,88 %) ou encore de l’Ariège (-1,77 %) qui sont plus difficilement accessibles. Le département des Hautes-Alpes où il est particulièrement difficile de circuler est également en baisse (-1,74 %).

À noter que certains départements ont été moins plébiscités et enregistrent peu d’évolution des prix des maisons rurales comme la Meuse (+1 %), la Marne (+2,52 %) ou la Haute-Saône (+3,85 %).

Pour un projet à la campagne abordable, le département du Cher prend la tête du palmarès. Une maison à la campagne proche de Bourges est en effet cédée en moyenne à 85 000 euros. À titre de comparaison, il faudra débourser 412 000 euros pour une maison dans les Alpes-Maritimes.

Quel que soit le projet immobilier, il est indispensable de vérifier sa capacité d’emprunt. Les outils de simulation accessibles en ligne gratuitement permettent en quelques clics d’avoir une idée de la faisabilité du projet.

 

Publié le 28/09/2022

1.60%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !

NOS CLIENTS NOUS ADORENT