Accueil > Actualités > Taux d’usure : une nouvelle hausse en ce mois de juin

Taux d’usure : une nouvelle hausse en ce mois de juin

banque de france

Le nouveau taux d’usure a été publié au Journal officiel le 28 mai 2023. Il s’établit à 4,68 % pour les emprunts sur 20 ans et plus et sera applicable dès le 1er juin. Une excellente nouvelle pour les emprunteurs qui ont un projet à concrétiser !

Nouvelle hausse des taux plafonds en juin 2023

Les nouveaux taux d’usure applicables en juin 2023 viennent d’être dévoilés. Comme chaque mois depuis janvier, la tendance affiche une nouvelle hausse, même si celle-ci est plus mesurée. La Banque de France vient ainsi de faire progresser de plus de 16 points le seuil plafond pour les durées les plus longues. Désormais, le taux d’intérêt maximum que les banques peuvent pratiquer pour accorder un prêt s’établit à 3,99 % pour les maturités inférieures à 10 ans et à 4,68 % pour les emprunts de 20 ans et plus. Un ajustement qui va redonner un peu de souplesse au marché du crédit, avant un possible relèvement des taux d’emprunt.

Voici en détail, les nouveaux taux d’usure valables au 1er juin 2023 :

Crédits immobiliers Taux d’usure appliqué au 1er mai 2023 Taux d’usure appliqué au 1er juin 2023
Prêts à taux fixe d’une durée inférieure à 10 ans 3,91 % 3,99 %
Prêts à taux fixe d’une durée comprise entre 10 ans et moins 20 ans 4,33 % 4,45 %
Prêts à taux fixe sur 20 ans et plus 4,52 % 4,68 %
Prêts à taux variable 4,31 % 4,47 %
Prêt relais 4,52 % 4,67 %

Un ajustement plus régulier du taux d’usure

Depuis janvier, le gouvernement et la Banque de France ont décidé d’une révision mensuelle provisoire du taux d’usure, au lieu de chaque trimestre. Celle-ci devrait prendre fin au 1er juillet prochain. Si le mode de calcul reste identique, ce réajustement plus régulier du taux plafond permet de répondre à la remontée trop rapide des taux d’intérêts. Depuis le mois de février, cette actualisation mensuelle atteint 89 points de base en incluant cette nouvelle hausse du mois de juin. De quoi donner davantage d’oxygène aux emprunteurs dont les dossiers étaient bloqués du fait d’un taux d’usure trop bas.

Vers un taux de crédit supérieur à 4 % ?

Reste que cette nouvelle hausse du seuil d’usure pourrait également être suivie d’une hausse des barèmes bancaires. Il faut donc faire vite pour les candidats à l’achat dont le projet immobilier est mature. Pour rappel, c’est le taux annuel effectif global (TAEG) qui doit être inférieur au taux d’usure qui intègre donc non seulement les intérêts, mais aussi les autres frais liés à la mise en place du prêt, comme :

  • les frais de dossier ;
  • l’assurance de prêt immobilier ;
  • les frais de garantie ;
  • et toutes autres dépenses liées à la souscription du crédit (frais d’ouverture de compte, etc.).

Pour faire baisser le coût de votre financement et rester sous le taux d’usure, choisissez de faire appel à un courtier en crédit. Cet expert saura actionner les leviers nécessaires afin d’optimiser votre dossier pour obtenir un financement. À la clé, un crédit au meilleur coût pour concrétiser votre projet d’achat.

3.55%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !