Accueil > Actualités > Achat immobilier : ce que vous devez vérifier avant de signer chez le notaire

Achat immobilier : ce que vous devez vérifier avant de signer chez le notaire

Notaire

Avant de signer chez le notaire et devenir ainsi propriétaire, il est essentiel pour l’acheteur de prendre certaines mesures. Voici les étapes à ne pas oublier pour réussir son achat !

La préparation de la signature de l’acte de vente

Le processus de vente se divise en plusieurs étapes : une fois le compromis de vente signé, il s’écoule généralement plusieurs mois avant de signer l’acte authentique. Mais avant de finaliser son achat immobilier, il faut vérifier certains points essentiels ! Vous devez en effet vous assurer :

  • de l’état du bien acheté en organisant, au besoin, une dernière visite ;
  • du versement des fonds ;
  • mais aussi de la souscription d’un contrat d’assurance.

La signature de l’acte de vente marque la dernière étape : celle de la remise des clés.

Inspection du bien immobilier

Il est d’usage d’organiser une visite avant de signer l’acte authentique chez le notaire. En effet, à moins d’acheter neuf, les biens immobiliers sont généralement vendus « en l’état ». Il est donc crucial de revisiter le bien à acheter juste avant la signature. Cette visite a plusieurs objectifs :

  • vérifier que le logement est vacant et vide, à moins d’un accord différent ;
  • s’assurer que le bien est en bon état et n’a subi aucune dégradation ;
  • d’inclure le contrôle de toutes les annexes, comme le parking, la cave, etc.

Attention, il faut savoir qu’en cas de sinistre antérieur, le vendeur est dans l’obligation de le déclarer à l’assureur.

Vérification des fonds et de l’assurance

Avant la convocation, le notaire adresse à l’acquéreur le décompte financier de l’opération. Le prix d’acquisition est ici détaillé avec :

  • la mention du prix de vente ;
  • ainsi que les frais d’acte.

L’acheteur doit donc vérifier ce décompte financier et s’assurer du versement requis. Par ailleurs, pour répondre à d’éventuels frais de copropriété ou frais de taxe foncière, il est préférable de se rendre chez le notaire avec un moyen de paiement.

Enfin, il faut penser que, dès la signature de l’acte de vente, l’acheteur devient propriétaire. Il doit donc en assumer la responsabilité. Aujourd’hui, les actes de vente sont le plus souvent signés électroniquement. En cas de sinistre, l’assureur se base sur l’heure de la signature de l’acte pour déterminer la responsabilité de la prise en charge. Il est donc essentiel d’anticiper ce risque. Comment ? En ayant pris soin de souscrire une assurance.

3.55%*

Le taux Immoprêt
sur 15 ans

Profitez du meilleur taux immobilier !

Découvrez votre capacité d'emprunt et vos mensualités de crédit immobilier

Obtenez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier !