Accueil > Pret immobilier > Achat immobilier > Petit guide du faire construire pour vous simplifier la vie 

Petit guide du faire construire pour vous simplifier la vie 

Vous souhaitez faire construire votre maison mais ne savez pas par où commencer ? Voici un petit guide concocté par notre tribu Immoprêt pour vous permettre de ne rien rater des étapes essentielles à la réalisation de votre projet dans les meilleures conditions.

Etablir votre budget

Définir votre budget vous permet de savoir combien vous pouvez consacrer à la construction de votre maison. Entre le prix du terrain, les coûts de construction et de décoration ainsi que les charges annexes comme les frais de notaire, vous devez savoir combien emprunter pour réaliser votre projet. Pour cela, rien de plus simple : un petit tour sur notre simulateur vous permet d’y voir plus clair sur votre capacité d’emprunt en quelques clics.

L’astuce de la tribu Immoprêt

Pour déterminer au mieux votre enveloppe pour cet achat, n’hésitez pas à passer chez votre courtier même si rien n’est encore fait. Nous pourrions avoir quelques bons conseils pour vous afin de mettre ce projet sur de bons rails côté budget.

Car à ce moment de votre projet, nous pouvons vous aiguiller sur les montants de crédits immobiliers que vous pourriez obtenir, mais pas que ! Il est possible que vous ayez droit à certaines aides financières mises en place par l’Etat, comme le prêt à taux zéro (PTZ), le prêt d’accession sociale (PAS), ou le prêt action logement. Et il existe aussi d’autres aides au niveau des collectivités locales, départementales ou régionales… Vos pros du crédit vous diront tout et vous gagnerez en efficacité !

La recherche et le choix du terrain

Maintenant que vous avez votre budget en tête, vous pouvez vous consacrer à la recherche de votre terrain. C’est un peu la spécificité quand vous faites construire, contrairement à la Vente en Etat Futur d’Achèvement (ou VEFA). En général, la part du terrain dans le coût total de la construction varie entre 29% en zone rurale et 46% en région parisienne. Moins le prix du terrain est élevé plus vous pourrez consacrer votre budget à la construction et à la décoration de votre maison. Mais comment dénicher la perle rare ? Comment trouver le terrain qui vous va bien ?

  • Consultez les sites internet spécialisés dans l’immobilier ;
  • Cherchez aussi du côté des notaires, qui mettent à disposition leur portefeuille de biens sur leur site internet ;
  • Contactez votre mairie : le cadastre répertorie les terrains à vendre ;
  • Faites participer votre tribu : usez du bouche à oreille… Efficacité redoutable !

Il existe deux types de terrains : en lotissement ou isolés. Le choix de l’un ou de l’autre doit se faire après réflexion. On vous facilite la compréhension des deux options pour vous aider à faire votre choix…

Choisir un terrain en lotissement

Un terrain en lotissement est un terrain garanti constructible, donc en un mot, prêt à l’emploi ! Il a déjà bénéficié des travaux de voirie, d’alimentation en eau, gaz, électricité, etc. Attention car le lotisseur peut établir un règlement de lotissement (qui concerne en général l’esthétique des constructions et les matériaux utilisés). S’il n’y en a pas, c’est le plan local d’urbanisme (PLU de son petit nom), qui s’applique pour ce qui est couleurs de façades, matériaux etc.

Choisir un terrain isolé

Un terrain isolé ne signifie pas pour autant qu’il est laissé à l’abandon : cela signifie juste que ce n’est pas un lotissement. Il est souvent vendu par un particulier et pour qu’il soit prêt à la construction, vous devez demander un certificat d’urbanisme auprès de votre mairie.

La construction et le choix des acteurs

 

Pour faire construire votre maison, 4 possibilités :

  • Construire vous-même votre demeure comme un valeureux chef de tribu ;
  • Faire construire votre maison par plusieurs artisans que vous devez gérer seul. C’est ce que l’on appelle l’auto-construction ;
  • Recourir à un maître d’œuvre qui supervise la construction à votre place et vérifie les assurances, les délais, etc.
  • Faire appel à un constructeur qui s’occupe de gérer tout le projet de A à Z et vous livre une maison clé en main avec un contrat de construction de maison individuelle (CCMI).

Dans tous les cas, si votre habitation fait plus de 150 m2, la loi exige que vous fassiez appel à un architecte. Les constructeurs ont généralement un service intégré d’architecture.

L’avantage de passer par un constructeur, c’est aussi qu’il existe des garanties pour vous protéger contre d’éventuels problèmes qui pourraient entraver la bonne réalisation de votre projet :

  • La garantie de remboursement: obligatoire lorsque le constructeur demande le versement de fonds avant le début des travaux, elle prend fin au commencement du chantier. Elle permet de récupérer les sommes versées si le chantier ne débute pas à la date prévue.
  • La garantie de livraison: assure l’achèvement des travaux aux délais fixés par le contrat.
  • La garantie de parfait achèvement : elle entre en jeu si des défauts sont constatés lors de la réception du logement ou dans l’année qui suit. Des travaux rectificatifs sont alors décidés avec le constructeur.
  • La garantie biennale de bon fonctionnement : elle s’applique durant deux ans après la réception du bien et protège des vices cachés sur les équipements amovibles de la maison (portes, fenêtres, volets, etc.).
  • La garantie décennale: couvre contre d’éventuels défauts touchant à la solidité du bâtiment (infiltrations, fissures, affaiblissement des fondations, etc.).

Maintenant que vous avez déterminé qui participe à votre projet, vous devez déposer une demande de permis de construire à la mairie. Celle-ci vous demandera un dossier complet que vous présenterez en quatre exemplaires avec : un plan de situation de terrain, un plan de masse de la maison, un plan de coupe et de construction du terrain ainsi qu’une notice décrivant le projet avec un plan des façades et des toitures.

Le financement

A présent, il vous reste à définir votre financement. La solution clé en main existe aussi côté crédit immobilier et la tribu Immoprêt répondra présente pour vous simplifier la vie de ce côté-là. La différence avec un achat dans l’ancien est surtout liée à la façon dont est payé le constructeur : au lieu de payer la maison en une fois, le constructeur fait des appels de fonds. A chaque étape de la construction, vous effectuez des versements comme suit :

  • 15% à l’ouverture du chantier ;
  • 25% à l’achèvement des fondations ;
  • 40% à l’achèvement des murs ;
  • 60% à la mise hors d’eau (pose du toit) ;
  • 75% à l’achèvement des cloisons et à la mise hors d’air, (portes et fenêtres) ;
  • 95% à l’achèvement des travaux ;
  • 5% huit jours après la réception des travaux si vous ne constatez aucun défaut ou n’émettez aucune réserve.

Bon à savoir

Si vous passez par un constructeur, vous devrez attendre chaque appel de fond pour pouvoir visiter votre maison. Vous pouvez consigner les 5% restants de la réception des travaux à la Caisse des Dépôts :  si vous émettez des réserves, le constructeur devra réaliser les travaux nécessaires pour lever ces réserves.

 

L’astuce de la tribu Immoprêt

Le champ de compétences de votre courtier Immoprêt est bien plus vaste qu’il n’en a l’air, il peut vous conseiller sur les astuces qui permettent d’optimiser votre financement. Il vous oriente vers les aides possibles comme dit plus haut, mais il vous explique aussi quels travaux ouvrent droit à des réductions d’impôts.

Pour sécuriser votre projet, nous pouvons vous conseiller sur les constructeurs, les architectes ou encore les artisans sur lesquels vous pourrez vous appuyer pour la construction de votre maison. On fait fonctionner le réseau !

Trouvez le meilleur taux pour votre prêt immobilier

Après avoir décroché la 1ère place du classement pour le label meilleures enseignes 2019 du magazine Capital, Immoprêt réitère son exploit et […]

Les taux sont historiquement bas, c’est ce que l’on ne cesse de répéter depuis quelques temps et pour cause : la région Ouest, […]

En cette fin d’année 2019, les taux d’intérêt poursuivent leur baisse, diminuant ainsi fortement le coût du crédit immobilier. L’assurance de prêt, […]

Pour tout financement d’un prêt immobilier réalisé avec l’intermédiaire d’Immoprêt, l’assurance « Protection Revente » vous est offerte* ! Qu’est-ce que la […]

NOS CLIENTS NOUS ADORENT

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager